Dordogne Périgord : Hébergements de vacances en Dordogne Périgord (hotel, camping, gite, chambre d'hotes)
Création Lambert
RECHERCHE :  
Site internet professionnel à moindre frais
  .: La Dordogne
    Infos générales
Les 557 communes
Situation générale
Carte touristique
Découpage administratif
  .: Nos Rubriques
    Hébergements de vacances
Sites touristiques
Activités et loisirs
Vignobles
Gastronomie
Artisanat
  .: Nos Dossiers
    Etapes Gourmandes
 La Dordogne en vidéo
 Visites virtuelles (360°)
 La Dordogne en ballon
La Dordogne vue du ciel
Châteaux en Dordogne
Bastides en Périgord
Périgourdins célèbres
Villes et villages
Vignoble Bergeracois
Les Eyzies et la Préhistoire
Truffe du Périgord
Noix du Périgord
Batellerie sur la Dordogne
Faune du Périgord
Le Camp du Sablou
Eugène Le Roy
  .: Notre Sélection
    Hébergements
Tourisme
Loisirs
Gastronomie
Divers
  CDT
  Club hotelier du Pays de Sarlat
  .: Outils
    Météo
Devenir adhérent
Quelques liens
Qui sommes-nous ?
Nous contacter
Crédits
Droits d'auteur
Responsabilité
Accueil
Découvrez notre partenaire : Pays des Bastides

ACCÈS ADHÉRENTS
Identifiant :
Mot de passe :

 
Dordogne-Perigord.com :
Périgueux, Bergerac, Sarlat, Nontron, Brantôme, Thiviers, Excideuil, Ribérac, Hautefort, Montpon-Ménestérol, Saint-Astier, Mussidan, Vergt, Terrasson, Thenon, Montignac, Le Bugue, Issigeac, Beaumont du Périgord, Sigoulès, Eymet, Monpazier, Lalinde, Les Eyzies, Le Buisson de Cadouin, Monbazillac, Montignac, Beynac, La Roque Gageac, Domme, Saint-Cyprien, Belvès, Villefranche du Périgord...
   
  Une réalisation Création Lambert
   

Découvertes > Cités en Périgord > Bastides > Objectifs

To see this page, turn off the pop-up blockerObjectifs
des Bastides

Les bastides permettent d’atteindre tout à la fois des objectifs économiques, politiques et militaires.

Même si des arrière-pensées politiques ne sont pas absentes, le rôle des bastides, au moment de leur fondation, est avant tout économique : développer l'activité commerciale et artisanale, mettre en valeur et exploiter les terres… afin d’obtenir des recettes financières non négligeables. Selon certains historiens, la politique entreprenante d’Alphonse de Poitiers s’expliquerait avant tout par son désir de rétablir l’équilibre des finances de l’État, mis à mal par les campagnes militaires d’alors comme l’expédition de Tunis.
Les objectifs politiques sont tout aussi évidents : colonisation du sol, restructuration et concentration de l’habitat. En pleine période de croissance démographique, les bastides inaugurent l’un des premiers maillons du «mouvement communal». Pour encourager pareille initiative, le "colon" reçoit le terrain et la pierre gratuitement, à condition de construire dans un délai déterminé par la charte. Passé ce délai, il doit payer une amende, car les bastides doivent faire du profit, et vite.
Avec la guerre de Cent Ans (1337 – 1453), elles acquièrent un rôle militaire de par leur implantation frontalière dans des zones sensibles et âprement disputées. À l'origine, toutefois, la plupart des bastides ne sont pas fortifiées et certaines, comme Miramont, ne le seront jamais. Elles ne s'entoureront de murailles qu'à la fin du XIIIe ou au début du XIVe siècle, remparts plutôt faits pour décourager les pillards que pour résister aux assauts d'une armée organisée et équipée d'engins de siège. Certaines, néanmoins, deviendront de véritables places fortes.
 
  .: Au Sommaire
  Présentation
Objectifs
Caractéristiques
Prémices à la construction
18 bastides en Périgord
Carte des bastides
Plan de Monpazier
Charte de coutumes

Molières : la maison du Bayle

Bien que quelques-unes aient connu l’échec (on parle alors de “bastide avortée” comme celle de Saint-Barthélémy-de-Goyran), d’autres ont été couronnées de succès, à tel point qu’en moins de quatre-vingts ans d’existence, le dénombrement de 1365 – initié par le prince Noir – attribuait 230 feux à Beaumont, 205 à Domme, 282 à Eymet et 315 à Monpazier, soit une population de l’ordre de 1 000 à 2 000 âmes.
LES 18 BASTIDES DU PÉRIGORD
Consultez les fiches descriptives consacrées aux bastides suivantes :

Beaumont-du-Périgord
bastide anglaise
1272
E7
Beauregard-et-Bassac
bastide anglaise
1286
D6
Bénévent
bastide comtale
1280
B5
Domme
bastide française
1281
G7
Eymet
bastide française
1270
C8
Fonroque
bastide anglaise
1284
C8
Lalinde
bastide anglaise
1267
E7
Molières
bastide anglaise
1284
E7
Monestier
bastide anglaise
1284
C7
Monpazier
bastide anglaise
1284
F8
Puyguilhem
bastide anglaise
1265
C7
Roquepine
bastide anglaise
1283
D8
Saint-Aulaye
bastide comtale
1288
B4
Saint-Barthélémy-de-Bellegarde
bastide anglaise
1316
B5
Saint-Louis-en-l’Isle
bastide française
1308
C5
Vergt
bastide comtale
1287
E5
Villefranche-de-Lonchat
bastide anglaise
1287
A6
Villefranche-du-Périgord
bastide française
1261
F8

Utilisez les coordonnées de droite pour localiser les bastides sur la carte des bastides.

MÉDIAS
La carte des bastides en Périgord
Le plan de la bastide de Monpazier
La charte de Coutumes de la Bastide de Beaumont

Sources :
- Connaître les bastides du Périgord, Jean Dubourg, Éditions Sud Ouest, Luçon, 1993.
- Histoire des bastides, Jean Dubourg, Éditions Sud Ouest, Luçon, 2002.
- Promenades en Périgord Roman, Jean Secret, Éditions Zodiaque, Paris, 2002.
- Dordogne Périgord, Serge Maury et Michel Combet, Éditions Bonneton, Paris, 1993.
- Dictionnaire des châteaux du Périgord, Guy Penaud, Éditions Sud Ouest, Luçon, 1996.
- Tout sur le Périgord, sous la direction de Dominique Audrerie, Éditions Sud Ouest, Bordeaux, 2003.
- Dictionnaire des noms de lieux du Périgord, Chantal Tanet et Tristan Hordé, Éditions Fanlac, Périgueux, 2000.
- Le Guide vert Périgord Quercy, Michelin Éditions des Voyages, 2001.
- Guide Bleus Hachette, Saint-Amand-Montrond.
- Base de données Mérimée, ministère de la Culture et de la Communication - direction de l'Architecture et du Patrimoine.

 
    © 2004 Création Lambert