Dordogne Périgord : Hébergements de vacances en Dordogne Périgord (hotel, camping, gite, chambre d'hotes)
RECHERCHE :  
Site internet professionnel à moindre frais
  .: La Dordogne
    Infos générales
Les 557 communes
Situation générale
Carte touristique
Découpage administratif
  .: Nos Rubriques
    Hébergements de vacances
Sites touristiques
Activités et loisirs
Vignobles
Gastronomie
Artisanat
  .: Nos Dossiers
    Etapes Gourmandes
 La Dordogne en vidéo
 Visites virtuelles (360°)
 La Dordogne en ballon
La Dordogne vue du ciel
Châteaux en Dordogne
Bastides en Périgord
Périgourdins célèbres
Villes et villages
Vignoble Bergeracois
Les Eyzies et la Préhistoire
Truffe du Périgord
Noix du Périgord
Batellerie sur la Dordogne
Faune du Périgord
Le Camp du Sablou
Eugène Le Roy
  .: Notre Sélection
    Hébergements
Tourisme
Loisirs
Gastronomie
Divers
  CDT
  Club hotelier du Pays de Sarlat
  .: Outils
    Météo
Devenir adhérent
Quelques liens
Qui sommes-nous ?
Nous contacter
Crédits
Droits d'auteur
Responsabilité
Accueil
Le Journal du Périgord
Découvrez notre partenaire : Pays des Bastides
Journal en image de France 3 Périgords
Edition locale en ligne
de France 3 Périgords

ACCÈS ADHÉRENTS
Identifiant :
Mot de passe :

 
Dordogne-Perigord.com :
Périgueux, Bergerac, Sarlat, Nontron, Brantôme, Thiviers, Excideuil, Ribérac, Hautefort, Montpon-Ménestérol, Saint-Astier, Mussidan, Vergt, Terrasson, Thenon, Montignac, Le Bugue, Issigeac, Beaumont du Périgord, Sigoulès, Eymet, Monpazier, Lalinde, Les Eyzies, Le Buisson de Cadouin, Monbazillac, Montignac, Beynac, La Roque Gageac, Domme, Saint-Cyprien, Belvès, Villefranche du Périgord...
   
  Une réalisation Création Lambert
   

Etapes Gourmandes > Auberge de la Rode

Hostellerie Les Griffons
Douceur et simplicité

Communication de Pascal Serre publiée dans le n°150 du Journal du Périgord (Photos : Jac'Phot).

Sur les bords de la Dronne, à Bourdeilles, le restaurant Les Griffons coule des jours heureux entre les mains de Cathy et Dominique Robert. Nous aurions tort de ne pas mordre à cet hameçon aussi joliment présenté. Une sorte de pêche miraculeuse.

 
  .: Menu
  puce Auberge Le Mirandol [Sarlat]
puce Hostellerie St-Jacques [St-Saud Lacoussière]
puce Le Jardin Fleuri [Bosset]
puce L'Essentiel [Périgueux]
puce Le Chaudron Périgourdin [Le Bugue]
puce Le Blason Café [Lalinde]
puce Restaurant Les Voyageurs [La Coquille]
puce Hôtel Edward Ier [Monpazier]
puce Auberge La Salvetat [Cadouin]
puce Les Délices d’Hortense [Le Buisson]
Le Méli-Mélo [Bergerac]
Hostellerie Les Griffons [Bourdeilles]
Auberge de la Rode [Domme]
Hostellerie Maleville [Beynac]
Le Relais du Soleil d'Or [Montignac]
Auberge de la Truffe [Sorges]
Le Périgord [Lalinde]
Manoir d'Hautegente [Coly]
Le Saint-Martial [St-Martial de Nabirat]
Les Glycines [Les Eyzies]
Le Vélo Rouge [Le Bugue]
La Couleuvrine [Sarlat]
L'Imaginaire [Terrasson]
Le Gabarrier [Allas-les-Mines]
Le Relais de Poste [Sarlat]
 
C’est dans une vieille demeure du XVIe siècle, aux fondations sises en pleine rivière, “La Dronne”, que l’hostellerie “Les Griffons” a élu domicile. Cathy et Dominique Robert, Charentais s’il en est, conquis par le site, ont décidé ensemble d’y établir une adresse aux charmes culinaires assurés. C’était il y a deux ans. Derrière un château d’époque médiévale et un autre de la Renaissance, “Les Griffons”, installés sur un pont de pierres du XIVe siècle, les pieds dans l’eau, bénéficient d’un environnement magique, au charme romantique. Autour du château, Bourdeilles offre ses demeures anciennes, la maison des Sénéchaux, le moulin du XVIIe siècle, le pont médiéval à avant-becs. La cuisine raffinée, alliant légèreté et tradition périgourdine, est servie dans la magnifique salle à manger ou sur la terrasse fleurie. Au coeur de la plus belle des baronnies du Périgord, cette confortable maison du XVIe siècle, vous invite à passer quelques moments privilégiés. Poutres, cheminées, meubles anciens agrémentent les dix chambres qui surplombent la rivière.

Une cuisine locale et exotique.
Le chef qui officie au restaurant mélange cuisine locale et exotique. D’origine anglo/australo/polonaise, un parcours à travers le monde, il pose ses valises à Londres, au Bristol. Il s’installe des années plus tard à Blackpool où il crée son restaurant “September Brasserie”. Aujourd’hui au zénith de sa carrière, un nouveau challenge se présente: faire découvrir sa cuisine aux saveurs multiples et sa vision nouvelle des accompagnements. Découverte de la carte: les entrées. Une dizaine de propositions qui vont de la soupe de chou fleur au chèvre (particulièrement original) à la poêlée de foie gras de canard en escalope (de la grande tradition, une valeur sûre). Entre, se glissent les noix de saint-jacques sur lit de céleri (notre préférence pour l’association des saveurs). Puis le regard se déplace sur les “plats de résistance”, un terme un peu barbare et qui s’apprête mal à la délicatesse de la cuisine des “Griffons”. Là aussi, une dizaine de suggestions. Si on se soumet à la mode du steak de kangourou ou du pavé d’autruche (ce qui ne sera pas notre cas) il est acquis que les initiés s’y retrouveront avec plaisir. Le magret de canard, la cuisse de canard, l’omelette aux cèpes sont au rendez-vous.

Quelques poissons se faufilent sous nos yeux: bar en filet, dos de cabillaud. Priorité au produit, pas de mystère. Dominique, aux desserts, ajoute sa touche innovante de “sucré salé” ainsi que ses sorbets magiques, recettes du fiston ayant fait ses armes dans de grandes maisons parisiennes (Lasserre, Ledoyen, Guy Savoy, La Durée, etc.). Du beurre de roquefort et cabécou au monbazillac givré en passant par le fondant au chocolat noir ou la poire au vin de Bergerac ou encore le pain perdu à la crème anglaise le choix est suffisant, plaisant, et la présentation soignée. Ah, petite touche sur le tatin de pommes griffons qui est excellent.

Une carte des vins très élaborée.
La carte des vins est plutôt élaborée, riche dans sa diversité. Belle promenade dans le vignoble bergeracois. On aura toutefois une pensée pour le Mercurey “Clos la Marche” 2001 pour son harmonie et sa puissance suggestive. Coup de coeur encore pour le Reuilly 2005 de Jean- Michel Sorbe qui nous séduit par son caractère fruité et son originalité bienveillante.



Une étape raisonnable.
Entre château et rivière, vous apprécierez le charme romantique de ce site exceptionnel. La cuisine raffinée, alliant modernité, légèreté et tradition périgourdine, est servie dans la magnifique salle à manger ou sous la véranda au-dessus de la Dronne; en terrasse, face à la piscine les beaux jours. Au coeur du Périgord vert, cette confortable maison du XVIe siècle, vous invite à passer quelques moments privilégiés. Poutres, cheminées, meubles anciens agrémentent les 10 chambres qui surplombent la rivière. Tout est raisonnable, bien ordonné. On se laisse faire avec douceur et simplicité. Ces deux termes convenant finalement très bien à l’ensemble de la prestation.

Hostellerie Les Griffons
24310 Bourdeilles - Tél. 05 53 45 45 35 - Fax. 05 53 45 45 20
E-mail : info@griffons.fr - Web : http://www.griffons.fr
Menu carte (changeant en fonction des retours de marché) - Formule entrée-plat, plat et dessert ou entrée, plat et dessert de 28 à 35 €.
 
 
    © 2007 Création Lambert