Dordogne Périgord : Hébergements de vacances en Dordogne Périgord (hotel, camping, gite, chambre d'hotes)
RECHERCHE :  
Site internet professionnel à moindre frais
  .: La Dordogne
    Infos générales
Les 557 communes
Situation générale
Carte touristique
Découpage administratif
  .: Nos Rubriques
    Hébergements de vacances
Sites touristiques
Activités et loisirs
Vignobles
Gastronomie
Artisanat
  .: Nos Dossiers
    Etapes Gourmandes
 La Dordogne en vidéo
 Visites virtuelles (360°)
 La Dordogne en ballon
La Dordogne vue du ciel
Châteaux en Dordogne
Bastides en Périgord
Périgourdins célèbres
Villes et villages
Vignoble Bergeracois
Les Eyzies et la Préhistoire
Truffe du Périgord
Noix du Périgord
Batellerie sur la Dordogne
Faune du Périgord
Le Camp du Sablou
Eugène Le Roy
  .: Notre Sélection
    Hébergements
Tourisme
Loisirs
Gastronomie
Divers
  CDT
  Club hotelier du Pays de Sarlat
  .: Outils
    Météo
Devenir adhérent
Quelques liens
Qui sommes-nous ?
Nous contacter
Crédits
Droits d'auteur
Responsabilité
Accueil
Le Journal du Périgord
Découvrez notre partenaire : Pays des Bastides
Journal en image de France 3 Périgords
Edition locale en ligne
de France 3 Périgords

ACCÈS ADHÉRENTS
Identifiant :
Mot de passe :

 
Dordogne-Perigord.com :
Périgueux, Bergerac, Sarlat, Nontron, Brantôme, Thiviers, Excideuil, Ribérac, Hautefort, Montpon-Ménestérol, Saint-Astier, Mussidan, Vergt, Terrasson, Thenon, Montignac, Le Bugue, Issigeac, Beaumont du Périgord, Sigoulès, Eymet, Monpazier, Lalinde, Les Eyzies, Le Buisson de Cadouin, Monbazillac, Montignac, Beynac, La Roque Gageac, Domme, Saint-Cyprien, Belvès, Villefranche du Périgord...
   
  Une réalisation Création Lambert
   

Etapes Gourmandes > Hostellerie Saint-Jacques

Hostellerie Saint-Jacques
Les poètes gourmands

Communication de Georges Clouzet publiée dans le n°162 du Journal du Périgord. Photos : Jac'Phot Visual

À Saint-Saud-Lacoussière, pays du cèpe et du veau sous la mère, Sandrine Babayou et Thierry Marcelly érigent la magie du Périgord vert dans une demeure cossue, élégante, colorée avec une cuisine distinguée.
Une destination d’exception où trois générations plantent un bonheur fait de douceurs et de plaisirs qui dépassent les frontières du coeur et de l’âme.


 
  .: Menu
  puce Auberge Le Mirandol [Sarlat]
puce Hostellerie St-Jacques [St-Saud Lacoussière]
puce Le Jardin Fleuri [Bosset]
puce L'Essentiel [Périgueux]
puce Le Chaudron Périgourdin [Le Bugue]
puce Le Blason Café [Lalinde]
puce Restaurant Les Voyageurs [La Coquille]
puce Hôtel Edward Ier [Monpazier]
puce Auberge La Salvetat [Cadouin]
puce Les Délices d’Hortense [Le Buisson]
Le Méli-Mélo [Bergerac]
Hostellerie Les Griffons [Bourdeilles]
Auberge de la Rode [Domme]
Hostellerie Maleville [Beynac]
Le Relais du Soleil d'Or [Montignac]
Auberge de la Truffe [Sorges]
Le Périgord [Lalinde]
Manoir d'Hautegente [Coly]
Le Saint-Martial [St-Martial de Nabirat]
Les Glycines [Les Eyzies]
Le Vélo Rouge [Le Bugue]
La Couleuvrine [Sarlat]
L'Imaginaire [Terrasson]
Le Gabarrier [Allas-les-Mines]
Le Relais de Poste [Sarlat]
 

ann_steveEn plein coeur du Périgord vert, près de Brantôme et de Nontron, une demeure du XVIIIe, dans une même famille depuis trois générations, qui allie confort, douceurs et plaisirs. Pas étonnant que, il y a quelques années, le comte de Paris aie choisi d’y séjourner trois semaines ou encore que Denise Fabre, chantre de la télévision des années soixante-dix, l’aie retenue. On restera discret sur les nombreuses personnalités qui viennent en ce cadre enchanteur se ressourcer.

UNE HISTOIRE DE FAMILLE.
Il faut dire que la famille Babayou tenait, en 1940, un bureau de tabac, près de l’église. Ils achètent un bâtiment dans le village qu’ils consacrent à la bonne chère. À l’époque, les légumes venaient du jardin et pêcheurs ou chasseurs du pays alimentaient la bonne auberge. En 1966, Arlette, la fille, se retrouve aux fourneaux avec Jean-Pierre. L’établissement prend son envol. En 1995, Sandrine reprend les rênes avec son époux, Thierry Marcelly, un chef qui a des idées, du savoir-faire et des ambitions. L’hostellerie Saint-Jacques c’est avant tout un cadre très chaleureux, une salle douillette, une vaisselle originale et magnifique, une équipe qui fait le maximum pour vous faire passer un moment exceptionnel et le tout couronné par une carte où les plats proposés par le chef Thierry Marcelly vous ravissent l’oeil et vous enchantent le palais.

UNE GASTRONOMIE À LA PRÉVERT
Quelques exemples en forme de “poème à la Prévert” : foie gras de canard poêlé pané au pain d’épices, lapereau en cannelloni, canon d’agneau et selle d’agneau rôti… Pas de doute, nous sommes bien en Périgord. À l’Hostellerie Saint-Jacques, le chef sait ravir les papilles des convives en leur faisant découvrir plus d’un mets raffinés. Les recettes préférées du chef : la pressée de homard à la mangue et au magret, marmelade de tomates, l’émincé de pigeon au foie gras et girolles, charlotte de Noirmoutier au beurre, porto réduit. Le dessert chocolat : tasse au chocolat façon viennoise, le cèpe en chocolat, le tube alvéolé à la mousse. La cave du chef est bien pourvue et on signalera, sur ses conseils, en blanc fumé de pouilly, D. Dagueneau Cuvée Pur Sang 2000, ou encore en côtes de bergerac le Château Tour des Gendres, cuvée Anthologia 2000, et une incartade quercynoise avec, en cahors, le Clos Triguedina Cuvée Prince Probus 1988.
Qua
nt à Sandrine Babayou, la maîtresse de maison, elle a fait de la créativité son credo en apportant une touche personnalisée à chaque chambre. Certaines sont même dotées d’une bibliothèque à rendre jaloux un Arsène Lupin et ouvrent sur une luxueuse salle de bain. La piscine chauffée et le parc offrent enfin des moments de détente ou de loisirs toniques. De vraies raisons de prolonger un dîner et d’éviter les désagréments de la maréchaussée.



SÉLECTIONNÉ PAR ALAIN DUCASSE
L’Hostellerie Saint-Jacques fait partie des 170 adresses remarquables sélectionnées par Alain Ducasse et les Châteaux et Hôtels de Collection. C’est la garantie d’une véritable cuisine de bistrot dans la pure tradition culinaire française. L’Hostellerie Saint-Jacques privilégie une cuisine simple, généreuse et créative, enracinée dans le terroir qui perpétue la tradition gourmande française. C’est enfin, une atmosphère et un cadre parfaits pour magnifier une cuisine qui atteint des sommets dans le respect des produits, parmi les fleurons de la gastronomie française. Découvrons le “menu de l’instant” : une entrée, un plat, un fromage ou dessert. Menu proposé par le maître d’hôtel. Menu servi au déjeuner (sauf samedi, dimanche et jours fériés) avec apéritif maison, deux verres de vin et le café compris. Mais aussi le menu printemps.

LES ASSIETTES ET COMPOSITIONS INÉDITES DE THIERRY MARCELLY
Elles sont au nombre de quatre. Ouvrons avec la composition “Assiette mer” : verrine de tourteau, crème de choux-fleurs, brunoise de champignons, langoustines en tartare et croquante, panna cotta de citron vert et sorbet aigre doux, tartine de carpaccio de coquilles saint-jacques aux salicornes. Passons à la composition Continuons avec l’assiette terre “rollmops” de filet de porc aux rillettes de lapin confit, marmelade d’orange, granité cornichon, raviole de foie gras de canard, fond de veau, crème glacée aux cèpes, carpaccio de pied de porc farci au foie gras, copeaux foie gras cru. Poursuivons avec la composition dite : “Assiette lapin” : le râble farci à la tapenade, le carré pané au parmesan, la tatin de lapin, le cannelloni au foie gras, sauté de légumes de printemps. Enfin, il faudra compter avec la composition “Assiette agneau” : le carré d’agneau, le filet d’agneau en croustillant, la galette de saucisse à la tomate, boulette aux agrumes, terrine de pomme de terre, sauce agrumes.

JE PERSISTE ET JE SIGNE
L’accueil, le cadre, la cuisine, le service, tout est presque parfait. En plus d’une cuisine raffinée, chaque plat est une petite oeuvre d’art, où chacun des membres de l’équipe donne son maximum pour vous enchanter. C’est un endroit où l’on se sent bien, moment "émotion" garanti. Prix très corrects. Je persiste et signe, 2 ans après mon premier avis, ce n’est toujours que du bonheur. L’accueil, la salle, la vaisselle, la présentation des plats, la cuisine sont toujours au rendez-vous. Mme Babayou et son équipe sont à vos petits soins pour vous faire passer un moment inoubliable et Thierry Marcelly vous enchante le palais avec ses mélanges de saveurs tel un poète qui joue avec les mots.


Hostellerie Saint-Jacques
Sandrine Babayou - Chef: Thierry Marcelly
Le Bourg - 24470 St-Saud-Lacoussière - Tél. 05 53 56 97 21 - Fax 05 53 56 91 33
E-mail : hostellerie.st.jacques@wanadoo.fr - Web : http://pagesperso-orange.fr/st.jacques
Service de 12h30 à 13h30, 19h00 à 21h30. Menu: 35/67 euros - Carte: 45 euros Prix moyen à la carte: 60 euros
Fermeture du restaurant: dimanche (soir), lundi, mardi. Du 15/06 au 15/09: lundi (midi), mardi (midi), mercredi (midi).
 
 
    © 2008 Création Lambert